Accueil ---->Bien être au travail et performance

Bien être au travail et performance

« Les deux éléments les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise : sa réputation et ses hommes ». Et ce sont les seconds qui font la première.

Par delà la distribution des fonctions, la gestion du temps et des priorités, par delà la compétence des équipes, il reste la mobilisation qui ne peut être réduite à une motivation matérielle. Loin s’en faut.

La mobilisation suppose :

  • Un objectif clair à la définition duquel participe celui qui sera appelé à le réaliser
  • Une contrepartie qui sera la récompense au sens neuropsychologique, c’est à dire l’expression d’une satisfaction au sens large, produisant une décharge dopaminergique (rétribution et pas seulement, car s’y ajoutent la reconnaissance, la considération, l’euphorie de la réussite, la valorisation parmi les pairs, l’estime de soi, la confiance en soi, la congruence, sans oublier la manière et le tact).

Ainsi, on peut changer des collaborateurs en leaders.